formateur informatique

Plus grandes séries successives avec Excel

Accueil  >  Bureautique  >  Excel  >  Excel Astuces  >  Plus grandes séries successives avec Excel
Livres à télécharger


Pour partager cette vidéo sur les réseaux sociaux ou sur un site, voici son url :


Inscription Newsletter    Inscription Newsletter
Sujets que vous pourriez aussi aimer :


Plus grandes séries d'affilée

Sur les résultats d'une équipe de Football, en plus des statistiques déjà en place, l'objectif de cette nouvelle astuce Excel est de calculer les enchaînements les plus longs, qu'il s'agisse de victoires, de matches nuls ou de défaites. C'est un bon moyen de juger de l'impact psychologique sur les joueurs lorsqu'une dynamique est enclenchée.



Classeur source et présentation
Pour la mise en place de cette nouvelle astuce, nous proposons de récupérer un classeur sur lequel nous avions déjà travaillé et qui livre déjà quelques résultats de synthèse intéressants. Tableau Excel des résultats d-une équipe de Football pour calculer les séries de victoires

Nous découvrons un tableau relatant les rencontres de l'équipe de Foot de Valence. Les buts inscrits et encaissés sont respectivement énumérés en quatrième et cinquième colonnes. Dans les deux dernières colonnes qui suivent, des formules conditionnelles sont en place. La première permet d'estampiller la rencontre en fonction du résultat (V pour Victoire, D pour Défaite et N pour Nul). La seconde en découle pour livrer le nombre de points obtenus.

Sur la droite de ce tableau, une liste déroulante placée en cellule J6 offre à l'utilisateur de choisir l'une des trois lettres (D, N ou V) permettant d'estampiller les rencontres. En fonction de ce choix, en cellule voisine K6, nous devons livrer le plus grand enchaînement correspondant comme par exemple le plus grand nombre de victoires successives.



Repérer les enchaînements par des chiffres
Pour connaître les séries les plus longues en fonction de la lettre choisie par l'utilisateur, l'astuce que nous proposons est de marquer les enchaînements par des chiffres incrémentés. Il s'agit donc d'un calcul intermédiaire sur lequel nous nous appuierons pour livrer les successions les plus importantes. Et ce calcul intermédiaire, nous allons le construire en colonne N à partir de la cellule N8. A ce titre, vous notez que la cellule N7 du dessus porte la valeur 0. Ce point de départ est important pour initier la logique du calcul.
  • Cliquer sur la cellule N8 pour la sélectionner,
  • Taper le symbole égal (=) pour initier la syntaxe de la formule,
  • Inscrire la fonction conditionnelle suivie d'une parenthèse, soit : Si(,
  • Cliquer sur la cellule G8 du premier résultat à vérifier,
  • Taper le symbole égal (=) pour annoncer le critère à honorer,
  • Puis, cliquer sur la cellule J6 du choix utilisateur par la liste déroulante,
  • Enfoncer la touche F4 du clavier pour la figer dans le calcul, ce qui donne : $J$6,
En effet, cette analyse est destinée à être répliquée sur les lignes du dessous. Mais chaque résultat doit être confronté au choix utilisateur immuablement situé en cellule J6. Elle ne doit pas suivre le déplacement de la formule répliquée, donc nous la figeons.

Lorsque ce critère est vérifié, nous devons incrémenter le chiffre situé au-dessus du calcul. S'il vaut zéro, nous saurons qu'il s'agit du premier d'une série, dans le cas contraire, nous saurons qu'il s'agit d'une suite faisant grossir son score. Et c'est ce score que nous exploiterons à l'issue pour déterminer la série la plus longue.
  • Taper un point-virgule (;) pour passer dans la branche Alors de la fonction Si,
  • Cliquer sur la cellule située au-dessus du calcul, soit N7,
Celle-ci, nous ne la figeons pas. Elle doit suivre le déplacement de la formule répliquée sur les lignes du dessous. C'est ainsi que le score pourra grossir par incrémentations successives dans le cas d'enchaînements.
  • Incrémenter sa valeur d'une unité, soit : +1,
  • Taper un point-virgule (;) pour passer dans la branche Sinon de la fonction Si,
  • Puis, inscrire le chiffre zéro, soit : 0,
En effet, si le résultat ne correspond pas au choix de l'utilisateur, la série est brisée. Nous réinitialisons donc le décompte.
  • Fermer la parenthèse de la fonction Si,
  • Puis, valider la formule par le raccourci clavier CTRL + Entrée,
Grâce à cette astuce, nous conservons active la cellule du résultat.
  • Cliquer et glisser la poignée du résultat jusqu'en cellule N32,
Repérer les enchaînements de résultats identiques par calcul Excel

En faisant défiler les résultats vers le bas, vous remarquez que certaines séries de victoires enchainées sont effectivement repérées sans équivoque par des chiffres qui gonflent.



Identifier la plus grande série
Maintenant vous l'avez compris, pour connaître la plus grande suite de victoires, de défaites ou de matches nuls consécutifs, la soupe est servie. Il suffit de trouver le plus grand chiffre incrémenté dans cette colonne du calcul intermédiaire. Et pour cela, Excel propose la fonction Max.
  • Cliquer sur la cellule K6 pour la sélectionner,
  • Taper le symbole égal (=) pour initier la syntaxe de la formule,
  • Inscrire la fonction suivie d'une parenthèse, soit : Max(,
  • Sélectionner toutes les cellules du calcul intermédiaire, soit la plage N8:N32,
  • Fermer la parenthèse de la fonction Max,
  • Puis, valider la formule par la touche Entrée du clavier,
Le résultat indique que la plus grande série de victoires consécutives se solde par 4 succès d'affilée. Ce score, vous pouvez le vérifier très facilement en parcourant les données.

Calculer le plus grand nombre d-enchaînements successifs avec Excel

Et bien sûr, si vous changez la lettre avec la liste déroulante, vous obtenez la série la plus grande correspondante, qu'il s'agisse de matches nuls ou de défaites.

 
Sur Facebook
Sur Youtube
Les livres
Contact
Mentions légales



Abonnement à la chaîne Youtube
Partager la formation
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn