formateur informatique

Référencement naturel d'un site internet

Accueil  >  Technique  >  Le reste  >  Le reste Avancé  >  Référencement naturel d'un site internet
Livres à télécharger
Vous pourriez aussi être intéressé(e) par :
Apprendre les outils Webmaster de Google avec la Search Console
Les raccourcis claviers Windows pour des accès rapides
Exploiter les cookies par le code Javascript
Appliquer plusieurs styles CSS dans un même élément HTML
Techniques de référencement naturel de son site Web

Contenu du site
Les metas
Trop nombreux sont les sites à ignorer ce principe de base. La balise title et la meta description permettent de fournir un descriptif synthétique et pertinent de la page. Elles sont fort utiles lorsque cette dernière est confuse ou noyée dans le contenu. Elles renforcent la précision dans tous les cas. Ces descriptifs doivent être soignés. Il faut faire des phrases et éviter les énumérations. La balise title doit compter 70 caractères max. La meta description doit compter entre 150 à 170 caractères. Il s'agit de faire ressortir les informations prépondérantes de la page dans un contenu synthétique. Il faut tant que possible recouper les mots clés importants du contenu. La meta description ne doit pas être un doublon allongé de la balise title. Elle doit apporter des informations complémentaires. Idéalement ces meta doivent être conçues telles que les internautes taperont leurs mots clés de recherche. Le Keyword Planner de Google est une très bonne façon de se faire aider.

Exemple :
<title>Acheter le fluide hydratant adoucissant pour le corps Svr Xérialine</title>
<meta name='description' content='Le fluide pour le corps Xérialine de Svr rend la peau douce en apaisant les tiraillements, il pénètre rapidement l'épiderme pour une hydratation profonde' />

Améliorations HTML Google Search, balises meta
Ne sous-estimez pas les balises meta, Google les réclame. Dans la Search Console,
  • Cliquer sur Apparence dans les résultats de recherche,
  • Cliquer ensuite sur Améliorations HTML.
Au centre de l'écran sont listées toutes les anomalies. Les quelques title et description en double sur ce site qui compte quelques 10 000 pages ne sont pas importants. Il s'agit de meta volontairement laissées de côté sur des pages sans intérêt pour le référencement, comme contact, compte, panier. Remarquez que Google met en valeur les meta manquantes ainsi que celles ne diffusant pas d'information qualitative. Ici nous sommes en conformité. Gardez un oeil régulier sur cette rubrique.

Imposer la construction des meta en amont :
Pour disposer d'un site qui décrive qualitativement ses pages par le biais des meta, il faut imposer leur saisie depuis les consoles du BackOffice à la création des fiches produits, ou des articles etc... Il ne s'agira donc pas d'un algorithme qui construira de façon artificielle le descriptif sur la base du titre donné à l'insertion mais de descriptions humaines donc qualitatives.

Toutes les meta sont ainsi inscrites dans la base de données, récupérées à l'ouverture des pages du site et peuvent être adaptées à souhait sans subir les modifications pas forcément pertinentes comme celle du nom produit ou titre fiche article.

Meta Robots :
Elle doit être précisée dans chaque page. Voici ses variantes :
<meta name='robots' content='INDEX,FOLLOW' />
<meta name='robots' content='INDEX,NOFOLLOW' />
<meta name='robots' content='NOINDEX,FOLLOW' />
<meta name='robots' content='NOINDEX,NOFOLLOW' />


INDEX,FOLLOW pour indexer et suivre les liens. Vrai sur les pages produits, points d'entrée du site (Catégories, sous catégories etc..).
NOINDEX,FOLLOW sur les paginations (Page 2, page 3 etc...), même thématique que la page 1 mais suite des articles ou produits. On n'indexe pas mais on demande de suivre les liens pour crawler tous les produits proposés.
NOINDEX,NOFOLLOW pour ne pas indexer et ne pas suivre les liens. A poser sur les pages inutiles au référencement comme les pages contact,compte, panier... Elles sont souvent redondantes car présentes en lien sur chaque page et donc considérées à tort comme importantes. Idéalement ces liens devraient être javascriptés pour les rendre hermétiques.


Url du site :
Il faut préférer des Url canoniques et éviter les url faisant référence à des sous répertoires :
nom-de-domaine/nom-categorie/nom-sous-cat
Préférer :
nom-de-domaine/nom-de-la-page

Evitez les url à rallonge. 70 caractères basés sur le titre max. Les url sont uniques, un changement de nom de produit ne doit pas changer l'url de la page. Google boniifie les pages dans le temps. Leur ID est l'URL. Donc une Url modifiée correspond à une nouvelle Url tandis que l'ancienne bien que disparue, demeure dans l'index Google en Duplicate content et parasite durable. Idem pour les catégories. Une url définie une bonne fois pour toutes à la création dela page depuis le BO est une bonne solution.
Changer une url du type
http://nom-domaine/solaire_protection-solaire_haute-protection-ssc-2_15_29_page_1.html
en
http://nom-domaine/solaire_protection-solaire_hautes-protections-ssc-2_15_29_page_1.html
a de graves répercussions pour l'ajout de s. Il vaut mieux se concentrer sur la description qualitative des contenus et conserver les url.

Contenu des pages :
Il doit être riche et original. Il faut le travailler soigneusement et indépendamment pour chaque page. Il ne faut pas emprunter le contenu à d'autres sites (duplicate Content). Google assène des pénalités, les pages descendent dans les résultats. A forte échelle le site peut être sandboxé. Les pages doivent être uniques. Dans le cas de produits déclinés sur la taille (S, L, XL) ou contenance (100 ml, 500ml etc...) par exemple. Le descriptif est le même, le produit est le même, le titre quasi-identique, le contenu identique mais l'url change, donc il s'agit d'un duplicate content interne. Il faut des produits configurables, pour les sites marchands. Les CMS comme Magento et Prestashop proposent leur mise en oeuvre facilement. Tous les produits dérivés sont sur la même page, même url, il suffit de choisir la taille ou la contenance dans une liste déroulante. Evitez les contenus pauvres, avec un faible descriptif. A forte répétition, la qualité globale du site est dégradée.

Contribution des internautes :
Permettez leur de poster des avis sur les produits pour enrichir le contenu. Les ajouts correspondent souvent à du contenu original. A forte dose, ils le transforment en contenu riche. Qui plus est, ces avis complètent le descriptif et construisent des phrases proches des recherches effectuées dans les moteurs. Il s'agit d'un très bon moyen de faire évoluer le contenu (Important pour le référencement) pour ressortir bien placé dans les résultats de recherche. Il faut une modération active pour que les avis se cumulent en motivant les internautes à en poster d'autres.

Ne pas négigler les balises img :
Une image est un contenu hermétique pour un robot mais elle est essentielle à la présentation d'un produit. Elles doivent posséder des attributs Alt bien décrits. De plus elles doivent être nommées explicitement, pas d'accent, pas d'espace mais des tirets entre les mots. Elles doivent décrire au mieux l'image et le contenu de la page du produit. Il s'agit d'un atout supplémentaire pour renforcer la densité de mots-clés, les titres et les descriptifs.

Il faut éviter ceci :
<img src='http://nom-de-domaine/images/img-collection/1/0/8/0/3/10803-01-a.jpg?2014-09-2819:36:19'>
Et préférer cela :
<img src='http://nom-de-domaine/images/amincissant-intensif-nuit-Body-Slim-Lierac-03082016.jpg'alt='BODY-SLIM Destock Nuit Concentré Amincissant'>




Depuis le BO au Insert Into, il faut une routine qui renomme l'image uploadée sur le titre donné au produit en purgeant les caractères spéciaux et en remplaçant les espaces par des tirets.

Les données structurées Json :
Les données structurées sont très adaptées aux sites marchands et sites qui gèrent l'événementiel. Les données structurées permettent de marquer explicitement les informations importantes qui peuvent être noyées dans un flot de contenu. Google retire une connaissance précise des pages. Elles permettent de marquer le titre, la description, l'image, le prix, la livraison et la monnaie pour un produit, la date et le lieu pour un évènement. Exemple :
<script type='application/ld+json'>
{
'@context': 'http://schema.org',
'@type': 'Product',
'description':'Brumisateur autobronzant Cette brume autobronzante ultra-hydratante procure un hâle uniforme et naturel. Tregrave;s pratique, cet atomiseur multi-positions',
'image':'http://nom-de-domaine/images/img-collection/7/7/1/1/7711-01-a.jpg',
'name': 'URIAGE BARIESUN AUTOBRONZANT Brume Thermale Autobronzante',
'offers': {
'@type': 'Offer',
'price': '11.20',
'priceCurrency':'EUR'
}
}
</script>


Vous renforcez les travaux que vous avez déjà fait sur les meta et le contenu. Vous levez toute ambiguité sur le contenu de la page. C'est à partir de ces données structurées que Google propose, le descriptif et la photo en plus du titre de la page dans ses résultats. Vous sortez du lot. De la même façon vous pouvez structurer les fils d'Ariane. Vous renforcez le maillage, donnez une cartographie plus claire et favorisez l'indexation. Exemple :

<divxmlns:v='http://rdf.data-vocabulary.org/#'>
<span typeof='v:Breadcrumb'>
<a href='http://nom-de-domaine/' rel='v:url'property='v:title'>ACCUEIL</a>
</span>
<span > > </span>
<span typeof='v:Breadcrumb'>
<a href='solaire-c-2_page_1.html' rel='v:url' property='v:title'>SOLAIRE</a>
</span>
<span > > </span>
<span typeof='v:Breadcrumb'>
<a href='solaire_autobronzants-c-2_14_page_1.html'  rel='v:url'property='v:title'>AUTOBRONZANTS</a>
</span>
<span > > </span>
<span typeof='v:Breadcrumb'>
<a href='uriage_bariesun-autobronzant-brume-thermale-autobronzante-p-7711.html'rel='v:url' property='v:title'>BARIESUN AUTOBRONZANT Brume ThermaleAutobronzante</a>
</span>
</div>


Chaque Href doit être encadré dans un <span typeof='v:Breadcrumb'></span>. Chaque Href du fil d'Ariane doit posséder les attributs suivants : rel='v:url' property='v:title'.
Données structurées pour référencer son site web
Pour visualiser de quelle façon Google les intègre et les exploite, depuis la Search Console :
  • Cliquer dans la colonne de gauche sur Apparence dans les résultats de recherche,
  • Puis cliquer sur Données structurées.
Deux lignes sont ici recensées. Une pour les fils d'Ariane : Breadcrumb. Et une pour les produits : Product.
Données structurées breadcrumb pour fil Ariane, référencement
En cliquant sur Breadcrumb on peut constater que Google intègre explicitement chaque élément de chaque fild'Ariane. C'est le maillage du site, les liens à visiter et à indexer.
Données structurées, schema Google Search
En cliquant sur Product puis sur l'url d'une page dans la synthèse qui s'affiche, vous remarquez avec quelle précision google ressort l'indexation d'une page. C'est la meilleure façon pour lui de fournir les résultats qui correspondent exactement aux demandes des internautes.



Densité de motsclés :
Pour parfaire le travail sur la qualité du contenu des pages, il peut s'avérer utile d'utiliser un outil de densité de mots clés. Ce qui est clair visuellement pour un internaute ne l'est pas forcément pour un robot qui crawle la page, notamment pour les pages produits ou articles. Souvent le contenu est noyé dans une masse d'information à cause de la lourdeur des menus et des différents éléments qui constituent le site. Ceci est encore plus vrai avec les CMS. La capture ci-dessous illustre la synthèse rendue par un outil de densité de mots clés sur une page produit.
Outil densité de mots clés, qualité du référencement
Comme nous le voyons, les termes visage et brume ainsi que les groupes de mots clés brume thermale et thermale autobronzante ressortent avec une densité relativement satisfaisante. Mais ils sont largement dépassés par d'autres mots et groupes de mots clés. La faute aux menus, et différents éléments répétitifs du site. En outre pour un robot, sans les données structurées et le soin apporté aux metas, difficile de comprendre la nature de la page, difficile de la proposer aux internautes comme réponse pertinente et fiable à une demande. Le contenu doit donc être retravaillé sans équivoque de manière à remonter les termes importants dans la densité de la page.

Responsive :
Le site doit bien entendu s'adapter aussi bien aux PC, tablettes que smartphones. Les CMS s'en chargent sauf qu'il s'agit d'une retranscription linéaire de tout le contenu qui tient habituellement sur un écran plus adapté. En découle une navigation fastidieuse et peu agréable. Trop d'éléments sont chargés sur un petit écran. Enfin et surtout, les smartphones n'utilisent pas forcément le WIFI pour se connecter mais le 3 ou 4G et les chargements sont plus longs. Un site qui tarde est souvent un site qu'on abandonne. En conclusion les versions mobiles, surtout smartphone doivent être retravaillées spécifiquement. Un très bon outil pour tester le site en conception sur l'ensemble des plateformes est Opera Mobile Emulator : http://www.opera.com/fr/developer/mobile-emulator.

Moteur de recherche :
Les pages résultant des recherches effectuées par le moteur de recherche interne doivent être bloquées au référencement (noindex,noffolow). Elles ne doivent pas être proposées en lien en dur à l'indexation. Elles produisent souvent du duplicate content pour des demandes différentes en retournant des résultats proches. Eles retournent régulièrement des résultats pauvres et offrent une page non qualitative à l'indexation. Elles s'écartent fréquemment de la requête initiale et proposent un contenu non pertinent. A moins de les trier sévèrement sur leur qualité, elles doivent être exclues.

Maillage :
Le maillage externe :
Posséder un grand nombre de liens externes par le biais de forums et de sites partenaires de qualité est un plus, notamment pour le pagerank et donc la note globale attribuée au site. Il s'agit d'un des nombreux facteurs qui favorisent la remontée dans les résultats de recherche.

Le maillage interne :
Liens en dur qui permettent de brasser le contenu et faire remonter ce qui est au fond du panier (queue de catégorie). Exploiter la page d'accueil pour faire touner des produits ou articles selon la demande, l'évènementiel et les faire crawler.

Produits proches :
Sur les fiches produits ou articles, il est intéressant d'ajouter des suggestions de pages dont la thématique est proche. Il s'agit d'un service rendu à l'internaute pour élargir son choix et améliorer son expérience navigation. De plus il s'agit d'une façon d'améliorer pertinemment la densité de mots clés pour renforcer l'impact de la page. Sur l'exemple ci-dessous, la liste de soins anti-âge suggérés en complément renforce la pertinence du soin anti-âge proposé plus haut dans la page (D'autres produits, d'autres marques mais même thématique et mots clés similaires).


Pagination et filtres :
Hormis la page d'entrée, toutes celles qui suivent (page 2, page 3 etc...) doivent être en noindex,follow. Leur url est quasi-identique, elles désignent la même rubrique. Google doit suivre les href pour indexer les pages liées mais pas la pagination elle-même. Les paginations longues supérieures à 10 pages doivent proposer des raccourcis. Ex. : 1-2-3-5-9-15-25 au lieu de 1-2-3-4-5-6. Google pourra ainsi atteindre le fond du panier, jamais consulté sinon. Toutes les pages de filtres, ex : nom-de-domaine/nom-page.html?Prix=Desc doivent être bloquées à l'indexation (noindex,nofollow). La page est la même, le contenu ne change pas, seule son organisation est différente, duplicate content supplémentaire.

Pages spéciales :
Toutes les pages spécifiques comme contact, cgv, moncompte, mes commandes, mon panier etc.. sont répétées et liées pratiquement partout (header et footer). Elles sont considérées comme importantes alors qu'elles n'apportent aucun intérêt au référencemnt. Il faut les bloquer de l'indexation (noindex,nofollow).



 
Sur Facebook
Sur G+
Sur Youtube
Les livres
Contact
Mentions légales